Pages Menu
logo_sihat
Menu

Posté le 28 Fév, 2017 dans Maman/Bébé, Nutrition bébé

5 aliments à bannir de l’assiette de bébé!

5 aliments à bannir de l’assiette de bébé!

 

Nourrir bébé de façon saine peut sapparenter à un véritable casse-tête aujourdhui. Une étude menée en septembre 2016 par lAgence nationale de sécurité sanitaire de lalimentation, de lenvironnement (ANSES) révélait des résultats inquiétants. Intitulée « Étude de lalimentation totale infantile », elle sest chargée d’analyser la nourriture pour bébé de 0 à 3 ans. Entre plomb et arsenic trouvés dans les produits, la paranoïa peut très vite nous gagner. Voici 5 erreurs à éviter !

1 – Le miel

S’il est un concentré de bienfaits pour ladulte, le miel est interdit aux bébés. Pourquoi ? Car il existe une bactérie nommée Clostridium botilinum dont les spores peuvent se retrouver dans le miel. Ladulte ne risque rien face à celle-ci mais lenfant, lui, a la flore intestinale encore fragile et un système immunitaire immature. La consommation de miel chez les bébés de 0 à 3 expose au risque de contracter ce que l’on nomme le botulisme infantile dont le signe principal est la constipation. Bien que rare, cette intoxication alimentaire peut avoir des effets dévastateurs sur lenfant : problèmes respiratoires, intestinaux, et musculaires entre autre. L’infection survient en général entre 0 et 1 an, mais pour éviter tout danger, le miel est à exclure de lalimentation de bébé. C’est aussi un avis soutenu par Dr Ait Mhammed Moloud – Médecin généraliste et auteur du livre : « La Hijama, fondements-techniques-conseils » aux éditions Tawbah.

2 – Le sucre et le sel

Si nous trouvons que la nourriture pour bébé est fade, cest parce que nous navons pas les mêmes papilles que les enfants. Ils en ont beaucoup plus ! De plus, ils découvrent des saveurs, ce sont des choses nouvelles pour eux alors, inutile de les assaisonner. Le sucre et le sel nont aucune valeur nutritive pour bébé et pire, ils risqueraient de lhabituer à des saveurs modifiées, trop sucrées ou trop salées pour la suite. Ils ne constituent pas vraiment un danger pour le bébé, mais ils pourraient avoir des conséquences néfastes sur sa notion du goût par la suite. Alors lorsque vous lui préparez des petits plats maison, oubliez le sel. De même pour les compotes et le sucre!

3 – Les produits allégés

Les bébés ont besoin de matières grasses! Exit les laits écrémés et les yaourts allégés. Ils nont aucunement besoin de consommer ce genre de produits. Au contraire, il est conseillé d’ajouter de la matière grasse dans les petits plats pour bébé sous forme de beurre ou dhuile!

4 – Le lait de vache

Pourquoi consommer du lait de vache lorsque lon peut consommer le lait de sa maman ? Le lait de vache ne couvre absolument pas les besoins du nourrisson avant 1 an contrairement au lait maternel. Ceci est aussi vrai pour tous les autres laits animaux : de chèvre, de chamelle, etc. Ils ne sont pas adaptés aux bébés. Il faut donc bannir le lait animal en nimporte quelle quantité. LAnses ajoute même que de la naissance jusqu’à 3 ans, le bébé ne doit consommer que du lait maternel ou du lait premier âge puis du lait deuxième âge. C’est seulement à partir de 3 ans qu’il est possible de donner du lait de vache à l’enfant.

5 – Le lait végétal

Autre type de lait à bannir : les laits de soja, amande, quinoa, riz et tous les autres laits végétaux. En plus de ne pas couvrir les besoins des bébés de moins dun an, ils peuvent être la cause d’énormes carences et ne respectent pas forcément une législation stricte comme les laits pour enfant.

En plus de proscrire ces aliments, lagence conseille de diversifier les sources dapprovisionnement des aliments de bébé pour essayer d’éviter, au mieux, la consommation du plomb et des autres substances nocives. Aussi, elle recommande de commencer la diversification alimentaire seulement à partir de six mois.

Auteure : Sirine S.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

bulletin Sihatmagazine

 

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité de sihatmagazine a, abonnez-vous à notre newsletter.

Félicitation pour votre inscription.