Pages Menu
logo_sihat
Menu

Posté le 9 Avr, 2017 dans Allergies, Hygiène et prévention

Allergies : Stop aux idées reçues

Allergies : Stop aux idées reçues

 

Acariens, poils de chat, arachide ou encore pollen provoquent des allergies transformant la vie de certains en véritable cauchemar. Retour sur un phénomène qui prend de l’ampleur et qui reste marqué par des idées reçues.

 

L’allergie est un dérèglement du système immunitaire qui perd de la tolérance vis-à-vis de substances à priori inoffensives qu’on appelle allergènes. Elle peut être alimentaire, respiratoire (asthme, rhinite…) ou cutanée (urticaire, eczéma…). Le développement d’une réaction d’hypersensibilité peut provenir d’une prédisposition génétique ou d’une exposition précoce à un produit.
Le nombre de personnes touchées est en constante augmentation depuis près de 40 ans, notamment dans les pays industrialisés. Les études estiment aujourd’hui que, 25 à 30% de la population mondiale serait concernée. Une estimation qui devrait passer à 50% d’ici 2050.
En France, les allergies respiratoires toucheraient 25 % de la population contre 2 à 3% en 1970. Les pathologies allergiques d’origine alimentaire seraient elles de 3,5%.

Les principales idées reçues à propos des allergies 


Malgré l’ampleur du phénomène, les idées reçues persistent. Décryptage du vrai et du faux :

-« L’allergie n’est pas une maladie »
Faux. L’allergie est une maladie qui se manifeste principalement par voie cutanée et/ou respiratoire, son intensité variant selon les personnes et le degré de l’hypersensibilité.
L’OMS la classe au 4e rang des maladies chroniques.

-« L’allergie survient seulement à l’enfance »
Vrai et Faux. Si les allergies sont particulièrement fréquentes chez les enfants et les jeunes adultes, elles peuvent survenir à n’importe quel âge, notamment après 60 ans.

-« L’allergie est plus fréquente au printemps qu’en hiver »
Faux, notamment pour les allergies liées aux végétaux puisque la saison de pollinisation n’est pas la même chez tous. Quant aux autres maladies allergiques, les symptômes peuvent survenir toute l’année.

-« Il faut rester chez soi pour se protéger »
Faux dans la mesure où les intérieurs sont tout autant exposés aux allergènes : acariens, poils d’animaux, produits d’entretien ou autres, moisissures…

-« Il faut faire un test cutané pour savoir si on est allergique »
Vrai. Ce test est nécessaire pour déceler le ou les allergènes en cause. Il est complété par un questionnaire précis de ses habitudes et d’une prise de sang dans certains cas.

-« Les thérapies alternatives comme la phytothérapie et l’homéopathie peuvent traiter efficacement les allergies »
Faux. Aucune étude à l’heure actuelle ne permet d’affirmer l’efficacité de la phytothérapie ou de l’homéopathie dans le traitement des allergies. Seuls les traitements médicamenteux traditionnels et les systèmes de désensibilisation restent les solutions appropriées.

Sources : Inserm et www.santemagazine.com

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

bulletin Sihatmagazine

 

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité de sihatmagazine a, abonnez-vous à notre newsletter.

Félicitation pour votre inscription.