Pages Menu
logo_sihat
Menu

Posté le 27 Août, 2016 dans Troubles psychologiques

Cannabis : comment aider un proche à s’en sortir ?

Cannabis : comment aider un proche à s’en sortir ?

 

Le nombre de consommateurs de cannabis ne cesse d’augmenter. Ce phénomène touche toute la société et n’est pas l’apanage d’une classe sociale ou d’une tranche d’âge. Si vous avez un proche qui consomme du cannabis et que vous vous inquiétez pour lui, Il faut savoir comment l’aider à s’en sortir car bien souvent cela peut s’avérer très délicat.

Instaurez un dialogue utile

Après avoir acquis la certitude que votre proche est un consommateur régulier de cannabis et qu’il est en train de sombrer, vous devez agir. Le dialogue reste la meilleure stratégie à adopter. Ce n’est pas la peine de l’accabler avec des sous-entendus, allez-y directement et faites crever l’abcès. Exprimez-vous calmement et évitez le ton plein de reproches. Essayez de comprendre pourquoi il recourait à l’usage des drogues. Parlez-lui des effets négatifs que puisse engendrer une telle consommation. Il n’est pas forcément conscient des changements et des symptômes qui commencent à apparaître depuis quelque temps. Donc, il faut lui en parler : soyez convaincant et basez-vous sur des faits concrets.

Agir tout en gardant une certaine retenue

Lorsque vous sentez que la personne en question commence à prendre conscience de l’ampleur du problème, proposez-lui quelques solutions. Vous pouvez lui conseiller d’arrêter progressivement pour ne pas trouver trop de difficultés. Essayez de changer, peu à peu son mode de vie pour qu’il ne renoue pas avec ses mauvaises habitudes. Il doit être bien entouré (bien sûr sans l’étouffer!) et surtout éloigné des situations et des lieux forts stimulants (ennui, stress, des lieux susceptibles de rassembler beaucoup de fumeurs, etc). Une fois que vous constatez que tout cela ne donne pas de bons résultats, essayez de le convaincre d’aller dans un centre de désintoxication. Assistez-le lors de la prise de rendez-vous et soyez à ses côtés pour l’encourager mais avec une certaine mesure, il faut garder à l’esprit que c’est à lui de prendre certaines initiatives car c’est avant tout à lui qu’incombe la responsabilité de s’en sortir.

Un soutient en toute considération

Ne vous lassez pas et continuez à le soutenir tout au long du processus d’arrêt. Il y aura certainement des hauts et des bas et ça ne sera pas toujours facile à vivre. Soyez très patients, et même quand vous constatez qu’il ne fait pas assez de progrès ne le laissez pas tomber : il risque de revenir à la case départ… N’oubliez pas que vous êtes en train de l’aider et non pas de lui infliger une punition, donc ne soyez pas trop sévère. Le meilleur moyen d’obtenir des résultats positifs dépendra en partie de votre attitude, il faudra donc éviter de rabaisser votre proche, de le brusquer, ou de procéder à quelques formes de chantages. Il vaut mieux agir dans le respect de l’autre et être à l’écoute afin de maintenir le dialogue et garder une confiance réciproque.


Pin It on Pinterest

Shares
Share This

bulletin Sihatmagazine

 

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité de sihatmagazine a, abonnez-vous à notre newsletter.

Félicitation pour votre inscription.