Pages Menu
logo_sihat
Menu

Posté le 20 Juin, 2016 dans Remèdes Spirituels Médecine Prophétique

Introduction à la Ruqyah

Introduction à la Ruqyah

 

 

Comment se définit Ar-Ruqyah ?

La Ruqyah est communément traduite en français par « incantation », ce qui comporte une connotation péjorative puisque le mot « incantation » est habituellement associé aux envoûtements et à la sorcellerie.

La ruqyah en Islam c’est la récitation de certains versets du Coran ou des supplications en vue de rechercher un refuge ou la protection d’Allah, dans le but de traiter certains maux ou certaines pathologies.

On distingue deux types de Ruqya :

  • Ruqya ash Shariya
  • Ruqya ash Shirkiyah

Ruqya ash Sharya

 

C’est le type de Ruqya qui est permis en islam, trois conditions sont requises selon un consensus :

  • Cela doit être la parole d’Allah issue du Coran, ses noms et ses attributs
  • Elle doit être faite en arabe, ou ce qui est reconnu comme étant son sens dans d’autres langues
  • Croire que ar ruqyah n’a pas de bénéfice propre mais que les bénéfices viennent d’Allah Soubhanna wa Ta’ala

Par exemple prenons le cas du traitement de la douleur par Ar-Ruqyah :

‘Uthman Ibn Abî Al-As(qu’Allah l’agrée) rapporte qu’il se plaignit au Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم d’une douleur qu’il éprouvait en son corps depuis qu’il avait embrassé l’islam. Le Prophète صلى الله عليه وسلم lui dit :  « Mets ta main sur l’endroit de ton corps qui te fait mal et dis trois fois :  « Au Nom d’Allah », puis dis sept fois : «  Je cherche protection auprès de la puissance d’Allah et de son pouvoir contre le mal que je ressens, et que je redoute. » Sahih Muslim (2202)

Ce remède contient la mention d’Allah, le fait de se confier à Lui et la recherche de protection contre le mal et la douleur auprès de Sa puissance et Son pouvoir qui la dissiperont. La répétition sert à ce que cela soit plus profitable et utile, à l’instar de la répétition du remède afin que la matière soit évacuée. Le nombre sept a une caractéristique qui n’existe dans aucun chiffre.

On rapporte que lorsque le Prophète صلى الله عليه وسلم rendait visite à un malade de sa famille, il disait : «  O Allah ! Seigneur des hommes. Éloigne ce mal et guéris – car Tu es Celui qui guérit, point de guérison si ce n’est la Tienne – sans laisser aucune trace de maladie. » Sahih Al- Bukhârî(5750) et Muslim (2191)

Cette Ruqyah est une recherche d’intermédiaire (ou moyen) vers Allah, à travers la perfection de Sa seigneurie, de Sa miséricorde par la guérison, le fait qu’Il soit le Seul à accorder la guérison, et qu’il n’y a pas de guérison que la Sienne ; c’est pourquoi elle contient une recherche d’intermédiaire (ou moyen) vers Lui à travers Son unicité, Sa bienfaisance et Sa seigneurie.

 

Ruqyah ash Shirkiyah

 

Ruqyah ash Shirkiyah est complètement opposée à ruqyah ash Shariyah car elle contredit les conditions de ruqyah ash Shariyah. En effet, comme son nom l’indique ruqyah ash Shirkiyah comporte le shirk c’est-à-dire l’association de partenaires à Allah Soubhanna wa Ta’ala.

Ce type de Ruqyah est interdit car il fait appel à la magie (son apprentissage, sa pratique ou son enseignement), à l’art divinatoire , à l’horoscope, aux croyances superstitieuses et à « at-tameemah » qui désigne les charmes et les amulettes.

 

Qui peut pratiquer ar-Ruqyah ?

 

Il est important de noter que chacun d’entre nous peut se dispenser un traitement par ar -Ruqyah en respectant les conditions mentionnées pour ar-Ruqyah ash Shariyah, il suffit pour cela de réciter quelques versets précis du Coran, faire du rappel ou  « dikhr », faire des invocations, demander la protection d’Allah, souffler et postillonner vers la zone de douleur.

Cependant, dans certains cas plus complexe, le recours à un praticien ou « raqi » devient nécessaire, or pour remplir cette fonction, le raqi doit posséder certaines qualités.

Le praticien ou « raqi » doit :

  • être en capacité de lire le Coran, maîtriser le Coran et la Sunna ;
  • croire avec certitude au Coran ;
  • être emprunt de piété ;
  • connaître les pièges et les caractéristiques du diable et des djinns ;
  • connaître la méthode Prophétique de ar Ruqyah ;
  • disposer de connaissances de base en psychologie afin de pouvoir discerner la part de sorcellerie de celle de troubles psychologiques ;
  • avoir la conviction que le succès de sa thérapie dépend d’Allah .

Aussi, le praticien ou « raqi »doit obéir à certaines règles pour pouvoir exercer au mieux ar-ruqyah, il doit :

  • avoir une bonne hygiène de vie, notamment spirituelle ;
  • pouvoir exercer son métier dans un environnement adéquat ;
  • être reconnu comme « raqi » par des référents (Imam, responsables associatifs, etc…) ;
  • avoir une procédure de diagnostic comme pour toutes consultations exercées par un professionnel de la santé ;
  • définir clairement sa rémunération avant le traitement.

Par conséquent, il est vivement recommandé, notamment par l’UFCM (Union Française des Consommateurs Musulmans) d’être vigilant et de vérifier toutes ces conditions avant d’envisager un traitement de Ruqyah par un praticien , car malheureusement comme dans toutes les Médecines Alternatives il existe des charlatans qui pratiquent ar-ruqyah.

Ainsi de nombreux cas d’arnaques à la ruqyah ont été recensé par l’UFCM, les cas d’arnaques portaient essentiellement sur ar Ruqyah faite par téléphone, il était alors proposé aux personnes vulnérables la gratuité du traitement, or ces personnes étaient invitées à rappeler un numéro surtaxé, à leur insu, pour pouvoir en bénéficier d’où l’arnaque. De plus en y réfléchissant, il est très difficile de se rendre compte des qualités requises pour un raqi par un simple contact téléphonique.

 

Les maladies ou les maux traités par ar-Ruqyah

 

Il est important de noter que ar-Ruqyah peut être pratiqué sur un malade musulman et également sur un malade non musulman.

Ar-ruqyah peut être utilisé pour traiter :

  • Les maladies dites « ar-Ruhânya » c’est-à-dire mauvais œil, jalousie, possession, sorcellerie
  • La piqûre du scorpion
  • La piqûre par une bête venimeuse
  • L’eczéma
  • La morsure de serpent
  • Les plaies et les lésions
  • La douleur
  • Toutes sortes de plaintes

Sources :

www.missionislam.com

www.ufcm.fr

L’authentique de la Médecine Prophétique Ibn Al-Qayyim éditions Tawbah

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

bulletin Sihatmagazine

 

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité de sihatmagazine a, abonnez-vous à notre newsletter.

Félicitation pour votre inscription.