Pages Menu
TwitterFacebook
logo_sihat
Menu

Posté le 15 Oct, 2016 dans Soins du cheveux

Katam : comment couvrir naturellement ses cheveux blancs ?

Katam : comment couvrir naturellement ses cheveux blancs ?

 

Le katam est une plante issue d’un buis buxux dioica que l’on retrouve dans les plaines au large du Yémen.

Ses feuilles sont semblables à celles de l’olivier, si on broie les noyaux contenus dans ses fruits on obtient une poudre noire. Si on fait bouillir ses racines dans l’eau on en tire une encre qui sert à l’écriture.

Très utilisé au Moyen-Orient plusieurs hadiths issus de la tradition Prophétique en témoignent :

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « La meilleure chose par laquelle vous remédiez aux cheveux blancs est le henné et le katam. » Sahih At-Tirmidhi (1753)

Uthmân Ibn ‘Abd Allah Ibn Mawhab (qu’Allah l’agrée) rapporte : « Nous avons rendu visite à Umm Salamah (qu’Allah l’agrée), et elle nous montra des cheveux du Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم , et ils étaient teints au henné et katam. » Al-Bukhari (5897)

Anas (qu’Allah l’agrée) rapporte : « Abû Bakr (qu’Allah l’agrée) s’est teint au henné et katam. » Muslim (2341)

Ne pas confondre le katam avec le guède (wasmah) ou Pastel des teinturiers. Le guède est une plante bisannuelle, de la famille des Brassicaceae, originaire d’Asie et de la péninsule arabique. Le guède était utilisé comme plante médicinale et tinctoriale, on obtient une teinture bleue pastel à partir de l’extraction de ses feuilles.

Propriétés et utilisation du katam

Le katam permet de foncer les teintes obtenues avec le henné et de donner de l’éclat aux cheveux, il a la particularité de couvrir les cheveux blancs. Proche de l’indigo, lorsqu’il est mélangé au henné il donne une palette de couleur allant du châtain clair au châtain foncé (brun chocolat) selon la couleur de base, le temps de pose et le nombre de hennés présents sur le cheveu.

Le katam neutralise les reflets roux et cuivrés du henné, il attribut souplesse, élasticité et brillance aux cheveux.

Comme le henné, le katam permet d’épaissir les cheveux et de leur donner de la vigueur.

Le katam s’applique après une première application de henné mais notez qu’il est possible d’appliquer en une seule étape un mélange henné/katam.

Voici comment procéder en deux étapes :

Il vous faut :

  • henné de préférence Lawsonia Inermis
  • katam
  • eau
  • un récipient (éviter le métal)
  • une spatule en bois pour le mélange
  • des gants
  • du film plastique

Pour obtenir une couleur marron chocolat avec de légers reflets cuivrés, voici la première étape :

Commencez par mélanger dans le récipient le henné avec de l’eau chaude (mais pas bouillante) jusqu’à l’obtention d’une pâte consistante. Recouvrir le mélange avec du film plastique et laisser reposer.

Lorsque la surface du mélange obtenu a viré au brun foncé et que quelques gouttelettes d’eau orangée apparaissent cela signifie qu’il y a eu une oxydation, le mélange est donc prêt.

A l’aide de gants appliquez le mélange mèche par mèche sur l’ensemble de la chevelure en commençant par l’arrière de la tête.

Massez, peignez puis rassemblez vos cheveux. Pour finir recouvrez vos cheveux avec un film plastique.

Laissez poser deux à quatre heure , rincez puis lavez les cheveux à l’aide d’un shampoing doux sans sulfates.

Plus le temps de pose est long, plus la couleur obtenue sera foncée et les reflets cuivrés seront moins visibles.

Passons à la deuxième étape

Mélangez le katam avec de l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte consistante et homogène. Sans attendre, à l’aide de gants, appliquez le mélange mèche par mèche sur l’ensemble de la chevelure en commençant par l’arrière de la tête.

Massez, peignez puis rassemblez vos cheveux. Pour finir recouvrez vos cheveux avec un film plastique.

Laissez poser une heure mais pas plus, puis rincez abondamment à l’eau clair.

Le lendemain laver les cheveux avec du Sidr, il s’agit d’une poudre nettoyante qui a la propriété de fixer le katam.

Évitez d’appliquer le katam seul sur cheveux blancs gris ou clairs au risque d’obtenir des reflets bleutés.

Maintenant que vous savez tout sur le katam, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

6 Commentaires

  1. bonjours,j’ai fait un henné châtain qui a rendu châtain clair avec des reflets roux que je n’aime vraiment pas. J’ai vue sur un site que le katam donné des reflet bleue sur cheveux roux,mais aussi qu’il donne une couleur châtain foncé au cheveux châtain clair. Bien sur les deux préparations sont mélangés a 30% de brou de noix. J’ai peur du résultat étant donner que c’est sur un henné que je vais le faire. Si sa va me rentre les cheveux noir bleuté ou châtain foncé avec des reflets bleuté.

  2. Bonjour,
    En cas de doute il serait plus prudent de vous adresser à un professionnel. Il y en a de plus en plus qui proposent la coloration végétale 100 % naturelle. Bon courage !

  3. Bonjour, merci bien pour l’article, svp j’ai besoin d’avoir la recette exacte pour un mélange du henné et katam et qu’ajouter pour fixer la couleur, je veux la faire comme 2ème étape pour couvrir les cheveux blancs et qu’elle couleur je peux avoir au final

  4. Bonjour,
    je ne désire pas utilisé du hénné dans mes coloration, parce que le hénné sèche les cheveux .

    J’aimerais utiliser le brou de noix, puis-je le mélanger avec le KATAM ?
    Surtout je désire des reflets brun chocolat mais surtout pas de roux .

  5. Peut on utiluser le katam et le henné en même temps ?

  6. Je vous conseille de les utiliser l’un après l’autre comme expliquer dans l’article, c’est ce qui permettra d’optimiser les effets. L’idéal serait d’avoir recourt à un professionnel pour obtenir de meilleurs résultats.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

bulletin Sihatmagazine

 

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité de sihatmagazine a, abonnez-vous à notre newsletter.

Félicitation pour votre inscription.