Pages Menu
logo_sihat
Menu

Posté le 27 Mai, 2016 dans Allaitement

Les multiples bienfaits de l’allaitement maternel

Les multiples bienfaits de l’allaitement maternel

 

L’OMS recommande l’allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois du nourrisson. Il faut dire qu’allaiter présente bien des avantages, aussi bien pour bébé que pour maman.

Que contient le lait maternel ?

L’allaitement maternel consiste, pour une mère, à nourrir son enfant en le mettant au sein ou en tirant son lait. La lactation est un phénomène naturel chez la femme qui vient d’accoucher. Pendant les premiers jours qui suivent la naissance, l’organisme de la mère produit du colostrum, liquide jaunâtre particulièrement riches en anticorps maternels, qui protégera le nouveau-né des infections.
3 jours après l’accouchement, la chute du taux de progestérone déclenche la montée de lait. La composition du lait maternel va varier avec les besoins du bébé. La richesse en anticorps du lait va ainsi diminuer au fur et à mesure que les défenses immunitaires de l’enfant se construisent. En parallèle, la richesse en protéines et en lipides du lait maternel augmentera pour s’adapter aux besoins de l’enfant en croissance. Il faut aussi savoir qu’il est extrêmement rare qu’une femme n’ait pas assez de lait. Plus bébé tête, plus maman fabrique du lait ! En forte période de croissance, un bébé peut ainsi réclamer plus souvent la tétée.

L’allaitement pour un bébé en bonne santé

Le lait maternel apporte donc au bébé tout ce dont il a besoin quand il en a besoin pour une croissance optimale. Les enfants allaités sont également moins sensibles aux infections. Le lait des premières tétées est ainsi riche en sucres qui favorisent le bon développement de la flore intestinale de bébé. Les enfants allaités sont moins sujets aux problèmes digestifs comme la gastro-entérite ou la diarrhée.
Protégé par les anticorps maternels jusqu’à ce que son système immunitaire soit opérationnel, un enfant allaité aura également moins d’infections ORL (rhumes, otites…) et moins de risque de développer d’allergies.
Enfin, il ne faut pas oublier que l’allaitement maternel est un moment d’échanges privilégié entre un enfant et sa mère. Le contact avec le sein maternel rassure bébé et lui procure apaisement et bien-être. L’allaitement maternel est source d’équilibre affectif pour l’enfant et lui permettra plus tard de se détacher de sa mère.

L’allaitement protège aussi les mamans

La production de lait maternel nécessite beaucoup d’énergie. Allaiter aide fréquemment les mères à perdre les kilos en trop de leur grossesse. L’allaitement se caractérise également par une hausse du taux d’ocytocine, hormone nécessaire à l’éjection du lait. L’ocytocine a comme avantage de diminuer les risques d’hémorragie après l’accouchement et de favoriser le retour de l’utérus à une taille normale. En retardant le retour des règles, l’allaitement permet enfin de réduire les risques d’anémie.
L’allaitement procure aussi aux mères des bénéfices à plus long terme. Allaiter améliorerait ainsi la minéralisation osseuse et aurait donc un effet préventif sur l’ostéoporose. Les risques de cancer du sein, du col de l’utérus ou des ovaires sont aussi moindre chez les femmes qui ont allaité. Une femme qui a allaité ses enfants pendant un total de 12 mois verrait par exemple le risque de développer un cancer du sein pendant la pré ménopause diminuer de 30%.
Mais tous les bénéfices de l’allaitement maternel ne doivent pas vous faire oublier l’essentiel : allaiter, c’est d’abord partager un moment plein d’amour et de tendresse avec bébé.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

bulletin Sihatmagazine

 

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité de sihatmagazine a, abonnez-vous à notre newsletter.

Félicitation pour votre inscription.