Pages Menu
logo_sihat
Menu

Posté le 13 Juin, 2016 dans Phytothérapie, Plantes

Moringa l’arbre miracle aux multiples vertus

Moringa l’arbre miracle aux multiples vertus

 

Nom scientifique et origines du Moringa

Le Moringa est un arbre originaire de l’Inde, plus précisément des vallées situées au sud de l’Himalaya. Il pousse actuellement dans de nombreuses zones tropicales et subtropicales aussi bien en Asie qu’en Afrique ou en Amérique Latine. Le nom scientifique de l’espèce la plus populaire du Moringa est « Moringa oleifera » mais il adopte le nom de « horse radish tree » dans les pays anglo-saxons, d’ « ananambo » à Madagascar, de « brèdes mouroungue » à l’île de la Réunion ou encore de  « mouroum » ou de « mourongue » à l’île Maurice. Petit arbre de 4 à 6 mètres de haut, le Moringa croit rapidement et a la particularité de se régénérer très vite après une coupe ou une brûlure. Son nom français « Neverdier » vient de l’anglais « never die » qui signifie « ne meurt jamais », traduisant la forte capacité du Moringa à se régénérer.

Extraction et propriétés de l’huile de Moringa

Ce sont les graines qui servent à l’extraction d’huile de Moringa. Celles-ci peuvent en effet donner jusqu’à 40 % d’huile. Cette huile de Moringa oleifera se rapproche beaucoup de l’huile d’olive par sa composition et de l’huile de noisette par son goût. Elle s’obtient en rôtissant, en écrasant et en versant les graines dans de l’eau bouillante pendant 5 minutes, avant de filtrer la solution et de la laisser se reposer pendant toute une nuit.

L’huile de Moringa contient 70 % d’acide oléique ou oméga 9, d’acide stéarique, d’acide lignocérique, d’acide béhénique et d’acide myristique ou oméga 7. Cette huile peut être utilisée en cuisine même si son principal usage actuel se trouve dans la cosmétique, notamment pour la fabrication de crèmes, de savons, de lotions capillaires ou encore d’huiles sèches.

Les tourteaux issus du processus d’extraction de l’huile de Moringa sont très riches en principes antibactériens et en protéines. Ils sont notamment utilisés pour nourrir le bétail.

Propriétés et vertus des feuilles du Moringa

Le Moringa possède de réels bénéfices nutritionnels qui lui ont valu le surnom d’arbre miracle, d’arbre de vie ou d’arbre aux 300 bienfaits. Ses feuilles sont notamment plus riches en minéraux, en protéines et en vitamines que la majeure partie des légumes. Toutes les parties du Moringa (racines, feuilles, fruits, fleurs, gousses, et écorce) peuvent apporter des bienfaits pour la santé , en particulier pour lutter contre les douleurs gastriques, l’ulcère à l’estomac, l’hypertension, les mycoses, le diabète ainsi que la gale et les infections de la peau.

Les feuilles séchées de Moringa renferment 25 fois plus de fer que les épinards, 17 fois plus de calcium que le lait, 15 fois plus de potassium que les bananes, 10 fois plus de vitamine A que les carottes, 7 fois plus de vitamine C que les oranges, 4 fois plus de protéines que les œufs, et 2 fois plus de protéines que le yogourt.

Ses feuilles sont également utilisées pour reconstruire et renforcer les os, guérir les pertes de sang, lutter contre les coliques et la dysenterie. Cet excellent diurétique peut servir en outre comme purgatif et laxatif, sans oublier son rôle de bouclier contre les maladies cardio-vasculaires et ophtalmologiques.

Utilisations et contre-indications

Riche de 46 antioxydants, de 90 nutriments et 36 anti-inflammatoires, le Moringa possède des feuilles qui peuvent être consommées comme des légumes si elles sont fraîches. Séchées, elles peuvent être utilisées en infusion tandis que les racines séchées peuvent être cuisinées avec du vinaigre pour obtenir une sauce relevée. Il n’existe pas de contre-indications pour l’utilisation du Moringa oleifera.

 

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

bulletin Sihatmagazine

 

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité de sihatmagazine a, abonnez-vous à notre newsletter.

Félicitation pour votre inscription.