Pages Menu
logo_sihat
Menu

Posté le 15 Fév, 2017 dans Autres Thérapies Alternatives, Médecines Douces

Orthokeratologie (ortho-k) : comment voir sans lunettes ?

Orthokeratologie (ortho-k) : comment voir sans lunettes ?

 

L’orthokératologie est une alternative moderne non invasive pour corriger la myopie. Cette pratique très courante aux USA et en Asie consiste à mettre en place des lentilles spécialement adaptées que vous porterez pendant la nuit. Durant votre sommeil ces lentilles flexibles vont aplatir la cornée dans le but de réduire ou d’éliminer la myopie pendant la journée. La vue est nette toute la journée sans lunettes, ni lentilles de contact. Cette approche est idéale pour les personnes qui pratiquent la natation, pour les personnes qui travaillent dans un environnements poussiéreux ou en haute altitude et pour les enfants…

Qu’elle est le principe de l’orthokératologie ?

La technique de l’orthokératologie n’est pas nouvelle, elle date des années 1960, en France elle est pratiquée début les années 2000 sans pour autant se généraliser car on compte seulement 1 à 2 % de prescriptions par an.

L’orthokératologie a considérablement évoluée ces dernières années, en particulier grâce aux progrès de la topographie cornéenne qui permet d’indiquer les reliefs de la cornée à l’aide d’une série de mesures. Ainsi les paramètres de vos futures lentilles seront personnalisées en fonction de votre problème de vue et de votre anatomie oculaire.

Les lentilles d’orthokératologie ont la propriété de remodeler la cornée, les images pourront ainsi se former parfaitement sur la rétine, la vision sera nette dès le retrait des lentilles.

En combien de temps obtient-on des résultats ?

Le nombre de séances nécessaires pour obtenir l’effet de correction souhaité varie selon plusieurs facteurs. Certaines personnes peuvent avoir une excellente vision après 1 à 3 nuits d’essais tandis que pour d’autres il faudra patienter deux à quatre semaines pour obtenir une correction maximale et durable. La vitesse de traitement dépend de votre prescription initiale, de la rigidité de la cornée, de la quantité de larmes et de la régularité de l’application. Contrairement à la chirurgie réfractive (LASIK) qui permet de sculpter la cornée, l’orthokératologie est une technique non invasive et réversible. La cornée peut revenir à son état initial dès que l’on cesse l’application quotidienne de ces lentilles.

A qui s’adresse l’orthokératologie ?

L’orthokératologie s’adresse aux personnes atteintes de myopie faible à moyenne (jusqu’à -6 dioptries), aux astigmates (jusqu’à 1,75 dioptries), aux personnes hypermétropes. Dans certains cas elle est utilisée pour corriger les débuts de presbytie. Les enfants atteints de myopie peuvent également en bénéficier, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Melbourne en Australie, l’orthokératologie peut réduire le taux de progression de la myopie chez les enfants qui portent ce type de lentilles spécialisées.

En revanche, les porteurs d’anomalies cornéennes comme la dystrophie cornéenne, l’insuffisance lacrymale, le kératocône, … doivent éviter cette technique.

Quel est le coût de l’orthokératologie ?

Le prix d’une paire de lentilles ortho-k varie entre 400 et 800 € à renouveler tous les ans, sans compter les frais d’adaptation chez le contactologue (ophtalmologiste adaptateurs de lentilles de contact), car cette technique nécessite une surveillance accrue et des séances d’adaptation répétées en début de traitement.

L’orthokératologie n’est pas complètement couverte par la sécurité sociale, ni par les mutuelles.

Les précautions à prendre

Comme pour les lentilles de contact classiques, une hygiène irréprochable est nécessaire lors de la pose et du retrait des lentilles ortho-K.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

bulletin Sihatmagazine

 

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité de sihatmagazine a, abonnez-vous à notre newsletter.

Félicitation pour votre inscription.