Pages Menu
logo_sihat
Menu

Posté le 29 Sep, 2016 dans Bien-être, Parfums d'intérieur

Parfum d’intérieur, faites le choix de l’encens naturel !

Parfum d’intérieur, faites le choix de l’encens naturel !

 

Difficile de s’y retrouver dans la farandole des encens : 100% naturel ou encens de trempage, en cônes ou bâtonnets, parfums variés plus ou moins exotiques. Voici quelques éléments qui vous permettront de choisir.

Encens naturel ou encens de trempage

Il n’est pas rare de trouver sur le marché des encens industriels, dit de trempage, composés de sciures ou de charbon sur lesquels sont agglomérés un mélange de solvants et de parfums de synthèse, issus souvent de la pétrochimie. Or, selon une étude menée en 2013 par l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), la combustion de l’encens, en dégageant benzène et formaldéhyde, est dangereuse pour la santé. Le benzène est en effet classé comme cancérogène et le formaldéhyde comme irritant des voies respiratoires.

Fort heureusement il existe des encens 100% naturels à base de résines naturelles ou issus de fabrication artisanale :

Les encens naturels non combustibles : ce sont des résines naturelles comme l’oliban ou la myrrhe, des herbes ou des bois (bois de Santal ou bois d’Agar) réduits en poudre. Pour apprécier l’odeur de ces encens en fumigation, il suffira de se doter de pastilles de charbon ardent ou d’un brûleur électrique.

Les encens naturels combustibles : la fabrication artisanale des bâtonnets ou des cônes d’encens nécessite des poudres aromatique parfois renforcées d’huiles parfumées, de l’eau et une poudre facilitant la combustion comme le charbon ou le salpêtre (nitrate de potassium). Le mélange obtenu peut être roulé autour d’un bâtonnet de bambou c’est le cas de l’encens indien, extrudé en bâtonnet pour l’encens japonais (senkoh), ou moulé en forme de cône.

Les encens naturels toxiques ?

Tous les encens sont-ils vraiment équivalents ? Il semblerait que non… Selon des tests réalisés par le centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) en 2009 , les encens naturels relâchent 4 fois moins de benzène et deux fois moins de formaldéhyde que leurs homologues industriels. Comme toute substance en combustion, les encens naturels dégagent donc des substances toxiques, mais au moins, vous n’êtes pas exposés à un cocktail chimique à la composition et aux effets non maîtrisés. D’autant plus qu’un peu de bon sens suffit pour ne garder que les bénéfices de l’encens naturel. A l’origine, l’encens était brûlé dans des lieux de culte ou des habitations bien moins confinées que nos logement actuels. Pour profiter des bienfaits des arômes des encens sans avoir les méfaits de la fumée, il suffit donc d’aérer la pièce avant et pendant la combustion.

L’encens naturel ne fait pas que parfumer

Il existe une multitude d’encens naturels provenant de tous horizons qui permettent à chacun de se composer un parfum d’intérieur selon son inspiration. La richesse aromatique des encens naturels s’accompagne de plus de nombreuses vertus thérapeutiques. Dans la famille des résines végétales, on peut ainsi citer l’oliban pour lutter contre les affections respiratoires, la myrrhe pour son action relaxante, le copal pour trouver l’inspiration… Vous pouvez y ajouter des poudres végétales telles que la cannelle pour développer la créativité, le clou de girofle pour apaiser les conflits, la lavande pour trouver l’apaisement, la menthe pour apaiser le système nerveux… Laissez parler votre imagination et les encens naturels vous procureront sérénité et bien-être.


Pin It on Pinterest

Shares
Share This

bulletin Sihatmagazine

 

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité de sihatmagazine a, abonnez-vous à notre newsletter.

Félicitation pour votre inscription.