Pages Menu
TwitterFacebook
logo_sihat
Menu

Posté le 28 Mai, 2016 dans Remèdes Naturels Médecine Prophétique

Principes de base de la Hijama

Principes de base de la Hijama

 

La hijama (ou incisiothérapie ou thérapie à l’aide de ventouses) est une méthode thérapeutique issue de la médecine prophétique.

La hijama, du mot hajm (« extraire », « absorber »), consiste à extraire du sang chargé de toxines à la surface de l’épiderme à l’aide de ventouses, dans le but de soulager certains maux ou de traiter certaines pathologies . Cette thérapeutique ancestrale, déjà pratiquée par les Égyptiens, les Chinois, les Romains et les Grecs durant l’Antiquité, existait également chez les Arabes. En raison de ses nombreux bienfaits pour l’organisme, la hijama est recommandée par le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم à travers de nombreux hadiths sahih (hadiths autenthiques).

Anas Ibn Malik (que la Satisfaction d’Allah soit sur lui) rapporte que le Messager de Dieu صلى الله عليه وسلم  a dit : « Pendant mon Voyage nocturne, je ne suis pas passé devant un groupe d’Anges sans qu’ils me disent : « Ô Muhammad ! Ordonne à ta communauté de pratiquer Al-Hijâma » (Sahih Al-Jamii’).

Comparée à l’acupuncture qui vise un point précis du corps, il s’agit ici d’une méthode d’extraction non douloureuse qui fonctionne sur un point de position plus large, d’environ cinq centimètres de diamètre.

 

Les différents types de hijama

Il existe deux grands types de hijama.

la hijama humide (ou Al-Hijâmah ar-rabtah)

C’est la méthode utilisée à l’époque du Prophète صلى الله عليه وسلم et reprise actuellement dans certains pays européens.

La technique consiste à pratiquer sur un point de position du corps de petites égratignures à l’aide d’un bistouri, puis d’y appliquer une ventouse vidée d’air qui provoque par succion l’extraction du sang.

Il existe plusieurs points de position sur le corps : le plus important, situé au niveau de la septième vertèbre cervicale (sous la nuque), est appelé « al kâhil ».

la hijama sèche (ou Al-Hijâmah al-affah)

C’est la méthode la plus pratiquée de nos jours en Chine, au Japon, en Europe et aux États-Unis.

Elle consiste à appliquer une ventouse sur un point de position sans causer d’égratignures au préalable. La ventouse peut être non mobile : dans ce cas, on combinera ce type de hijama avec de la phytothérapie, de l’aromathérapie ou encore de l’aquathérapie.

La ventouse mobile sera utilisée quant à elle pour réaliser des massages.

Dans les deux cas, les ventouses sont faites soit en verre, soit en plastique.

Pages: 1 2 3

4 Commentaires

  1. Bonjour j aimerai faire la hijama pour traiter mes allergies (latex alimentaires croisés je fais des oedèmes de quinck)
    Aussi l Ambroise sarrasin frene bouleau armoise ect…. je fais une réaction rhinite. Peut on m aider pour ne plus vivre avec cela. Ca fait 19ans depuis la naissance de mon fils

    Merci pour votre réponse

    Sophia

  2. Bonjour Sophia,

    Avez-vous discutez avec votre médecin traitant avant d’entamer une hijama ? Prenez-vous un traitement contre les allergies ? Si c’est le cas aucun thérapeute ne vous demandera de cesser ce traitement, les soins qui vous seront prodigués permettrons de soulager les symptômes. Pour plus d’informations je vous conseille de consulter une spécialiste de la hijama, Nassima oum Rayan à l’adresse e-mail suivante : bonjour@umanesens.fr. Je vous rappelle qu’il est important d’en parler avec votre médecin traitant au préalable. Bon courage !

  3. J’ai fait la hyjama il ya quelques années, je suis 3 jrs clouée au lit. Ça m’a bcp fatiguée, du coup je ne l’ai plus refaite.

  4. Bonjour j ai fait une hijama on m’a fait les points du bas du dos .
    Après 15 min de la fin j était nauséeuse et diarrhée le lendemain plus d appétit et encore des petits etourdissement .je suis en surpoid j avais demande pour maigrir et je sortait d’une grippe .
    Pouvez vous me dire se qui c est passé et si c est grave merci pour votre réponse.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

bulletin Sihatmagazine

 

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité de sihatmagazine a, abonnez-vous à notre newsletter.

Félicitation pour votre inscription.